Comment adapter nos forêts au changement climatiques grâce à de nouvelles essences et provenances?

Description

Introduction : Pascal BALLEUX, Président du Cercle Forêt Bois

Animation : Nicolas DASSONVILLE, SRFB, Formation, Reboisement & Trees for Future

Brigitte MUSCH, Généticienne, Responsable du Conservatoire Génétique des Arbres Forestiers, ONF (PARIS, F)

La migration assistée d’essences et de provenances
comme stratégie d’adaptation des forêts aux changements climatiques

En France comme en Belgique, les forêts souffrent des modifications du climat et nombre d’essences sont en grandes difficultés suite, notamment, à l’augmentation de la fréquence et de l’intensité des sécheresses. Face aux phénomènes de dépérissements observés, les forestiers doivent mettre en place des stratégies d’adaptation des forêts aux changements climatiques visant à maintenir une forêt productive et multifonctionnelle sur le long terme. Parmi les mesures envisagées, figure la migration assistée vers le Nord de nouvelles essences d’arbres ou de nouvelles provenances d’essences déjà présentes, d’origine plus méridionales.
La migration assistée repose, d’une part sur la potentielle meilleure adaptation des arbres du Sud au climat futur et, d’autre part, sur l’enrichissement du pool génétique des essences déjà présentes par des gènes conférant une meilleure résistance, notamment à la sécheresse, en provenance d’individus de même essence ou d’essences proches (ex : hybridation entre chênes méditerranéens et chêne sessile ou entre sapins méditerranéens et sapin pectiné).
En France, des expériences de migration assistée ont été mises en place via différents projets. Nous ferons un tour d’horizon de quelques-uns d’entre eux et des principaux enseignements qu’on peut en retirer.

Témoin 1 : Alain SERVAIS, Attaché qualifié, SPW, ARNE DNF, Responsable du comptoir à graines, MARCHE-EN FAMENNE (B)

« La graine : biodiversité génétique invisible mais pourtant essentielle pour atténuer les risques liés au changement climatique ».
Nécessité d’une grande diversité génétique – Mélange de provenances à la plantation – Migration assistée (espèce/provenances).
Dictionnaire des provenances recommandables : ajout de provenances plus méridionales.
Freins : respect des législations (code forestier, directive 199/105/CE,…) et pénuries en graines et plants.

Témoin 2 : Edith JOURDAN & Marc GAILLY, Pépinières Marc Gailly-Jourdan SA, PALISEUL (B)

Les pépiniéristes sont les artisans de la migration assistée. Via les contrats de culture qui lui sont commandés par les propriétaires/gestionnaires ainsi que de sa propre initiative, la pépinière Gailly-Jourdan a à cœur de développer la culture d’essences/provenances nouvelles.
Les pépiniéristes se heurtent à deux difficultés, l’approvisionnement en graines et l’adaptation des techniques culturales

Public visé : propriétaires et gestionnaires publics et privés, responsables communaux, experts, techniciens,
pépiniéristes, entrepreneurs forestiers, professeurs et étudiants …

Emplacement :
Meeting point à Rossart (Bertrix)
Jour :
Mardi 2 août 2022
Calendrier :
11h30 – 12h30

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Youtube
Dernière vidéo publiée

Nos autres activités

Demo Forest